JocondeLab

Field(s):
Designation: crosse crosse de l'abbaye de Saint-Amand de Rouen
Portrayed subject: ornement à forme végétale (fruit)
Date:
Technique: cuivre, gravé, doré
Dimensions: H. 21.5 ; La. maximale 8
Origin: France ; Seine-Maritime ; Rouen (maison, lieu de découverte); tombe ; travaux ; (1964, date de découverte)
History: La crosse constituait le sommet du bâton pastoral, symbole de la dignité de l'évêque ou de l'abbé d'un monastère. Elle était pourvue d'une douille creuse dans laquelle s'enfilait une longue hampe en bois qui a rarement résisté au temps. Un embout métallique, de forme souvent conique protégeait l'autre extrêmité de la hampe. Cette très belle pièce (découverte en 1964 dans la tombe d'une abbesse lors de travaux effectués au 86, rue de la République, à Rouen) est marquée par l'influence anglaise : elle peut être rapprochée des chapiteaux de Hyde Abbey, à Winchester, et également de manuscrits du milieu du XIIe siècle. On peut aussi comparer le fleuron placé au centre de la volute à certains détails de vitraux de 1140 exécutés à l'abbatiale de St-Denis, à la demande de Suger. On retrouve des motifs floraux du même type sur le relief de l'enfance du Christ de Fécamp. Il est donc bien difficile de dire si cette pièce que l'on peut situer au confluent des courants artistiques issus de Normandie, d'Ile-de-France et du monde anglo-saxon a été exécutée en Normandie ou en Angleterre. Elle illustre en tout cas les liens très étroits qui ont uni les deux bords de la Manche à une époque où le duc de Normandie était roi d'Angleterre et où l'abbaye de St-Amand, comme de nombreux monastères normands, avait des possessions en Angleterre
Preserved by: Rouen ; musée départemental des Antiquités de la Seine-Maritime
Copyright notice: © Rouen, musée des antiquités de la Seine-Maritime, © Direction des musées de France, 2003
Photo credits: © Deslandes Yohann

Add new keywords

The terms displayed are from Wikipedia.

×

Source: Wikipedia